Exposition d’Orchidées du Parc Floral de Paris (2016)

L’Association Orchidées 75 et la section orchidées de la SNFH ont organisé une belle exposition d’orchidées au Parc Floral de Paris les 18, 19 et 20 novembre 2016. Félicitations à toutes les personnes qui ont participé à l’organisation de cette exposition, qui a été organisée en un temps record. Cette exposition internationale réunissait de très bons producteurs européens : Asendorfer Orchideenzucht (Allemagne), Les Orchidées de Michel Vacherot (France), Riboni Orchidee (Italie), Orchideeën Wubben (Pays-Bas) et Alfa Orchidée (France).

Mes coups de coeur de l’exposition d’orchidées du Parc Floral de Paris

Pelatantheria insectifera

pelatantheria-insectifera-1

Prosthechea prismatocarpa (ex Encyclia prismatocarpa)

prosthechea-prismatocarpa-1

Spathoglottis kimballiana

spathoglottis-kimballiana-1

Paphiopedilum Supersuk ‘Celle’

Paphiopedilum Supersuk 'Celle"

Paphiopedilum spicerianum

Bulbophyllum makoyanum

Bulbophyllum medusae

Ionopsis utricularioides

ionopsis-utricularioides

Pecteilis sagarikii

pecteilis-sagarikii

Cochleanthes amazonica

cochleanthes-amazonica-1

La collection de Phragmipediums d’Asendorfer Orchideenzucht

phragmipediums

La collection de Cattleyas des Orchidées de Michel Vacherot

La collection de Paphiopedilums d’Asendorfer Orchideenzucht

Les Stands de l’exposition d’orchidées du Parc Floral de Paris

Vous pouvez vous déplacer et zoomer à l’intérieur des photos à 360° des stands.

Wubben

Riboni

Le coin des amateurs

Asendorfer

Les résultats du jugement de l’exposition d’orchidées du Parc Floral de Paris

1er Prix des Orchidées Botaniques : Coelogyne usitana

2eme Prix des Orchidées Botaniques : Cattleya deckeri

cattleya-deckeri-1

3eme Prix des Orchidées Botaniques ex-aequo : Epigeneium amplum

(pas de photos)

3eme Prix des Orchidées Botaniques ex-aequo : Trichoglottis atropurpurea

1er Prix des Orchidées Hybrides et Champion de l’Exposition : Angreacum Famille Lecoufle (eburneum × longicalcar)

angreacum-famille-lecoufle-1 angreacum-famille-lecoufle-2 angreacum-famille-lecoufle-3

2eme Prix des Orchidées Hybrides : Cycnodes Chriqui ‘Mirjam’

cycnodes-chiriqui-1

3eme Prix des Orchidées Hybrides : Psychopsis Kalihi

psychopsis-kalihi-1 psychopsis-kalihi-2

1er Prix des Orchidées Miniatures : Epidendrum peperomia

epidendrum-peperomia-1

2eme Prix des Orchidées Miniatures : Pleurothallis depauperata

pleurothallis-depauperata-2

pleurothallis-depauperata-1

3eme Prix des Orchidées Miniatures : Trisetella hoeijiri

trisetella-hoeijeri-1

Les photos des autres orchidées présentées lors de l’exposition d’orchidées du Parc Floral de Paris

Et enfin pour finir voici le reportage de Philippe Collignon le chroniqueur jardin de Télématin.

Orchidées en Fête à Ballancourt sur Essone (2016)

Du 14 au 16 octobre 2016 se déroulait la quatrième exposition internationale organisée par l’association Orchidées 91 : Orchidées en Fête à l’Espace Daniel Salvi de Ballancourt sur Essonne.  Trois producteurs étaient présents : Ryanne Orchidée, L’Amazone et Asendorfer Orchideenzucht ainsi que les Serres du Sénat qui ont profité de l’occasion pour présenter une belle collection de Paphiopedilum.

Pour commencer cet article je voulais souligner l’organisation parfaite de cette exposition d’orchidées et je tenais à remercier les organisateurs pour leur accueil chaleureux et la bonne ambiance générale qui régnait dans la salle. Deuxième mention spéciale pour le producteur belge l’Amazone qui a présenté de très belles plantes et dont la mise en scène était, comme d’habitude, particulièrement soignée. Le plus beau stand assurément. Seul petit bémol, la présentation des plantes des Serres du Sénat, sur l’estrade et avec peu de lumière, rendait les plantes difficiles à admirer et à photographier. A l’image de la collection d’orchidée des Serres du Sénat : inaccessible pour le grand public.

Mais passons au plus intéressant : les photos des orchidées présentées lors de cette exposition.

Mes Orchidées Coup de Coeur

Encyclia brassavolae ‘Nelly’

Orchidée botanique originaire du Mexique et délicatement parfumée qui change de genre au grès des reclassifications : 1852 Epidendrum brassavolae, 1877 Hormidium brassavolae (Brieger), 1892 Encyclium brassavolae (Lindley ex Stein), 1961 Encyclia brassavolae (Dressler), 1997 Prosthechea brassavolae (W. E. Higgins), 2003 Pseudencyclia brassavolae (V.P.Castro & Chiron).

encyclia-brassavolae-4

Wilsonara Karla Krieger ‘L’Amazone’

Orchidée hybride inter-générique (croisement de plusieurs genres d’orchidées) à la floribondité impressionnante. Ce croisement entre Odontioda Marko Holm et Oncidium trilobum est l’oeuvre du producteur allemand Kuno Krieger.

Actuellement classée dans les Wilsonara (Oncidium x Cochlioda x Ondontoglossum) et précédemment dans les Odontioda (Cochlioda x Odontoglossum) suite au reclassement de Odontoglossum trilobum en Oncidium trilobum. C’est pourquoi on la retrouve souvent sur Internet sous le nom de Odontioda Karla Krieger.

wilsonara-karla-krieger-5

Paphiopedilum Madame Suzanne Déloy

Hybride primaire (hybride de deux orchidées botaniques) issue du croisement entre Paphiopedilum insigne et Paphiopedilum helenae ‘delicatum’ et enregistré par Philippe Gabrion (jardinier du Sénat) en 2006.

paphiopedilum-madame-suzanne-deloy-7

paphiopedilum-madame-suzanne-deloy-6

Paphiopedilum Arthurianum

paphiopedilum-arthurianum-2 paphiopedilum-arthurianum-1

Lycaste Tricolor x Angulocaste Red Jewel ‘SCHIO’

Laelia fidelensis

Laelia perrinii

Paphiopedilum Maudiae ‘AMCO’

Cymbidium

Cymbidium non identifié, originaire de hollande et utilisé pour des compositions de fleurs coupées. La taille des fleurs est impressionnante.

img_5961

Les photos des autres orchidées en vrac

Vous avez la possibilité de cliquer sur les images pour les voir en plus grand.

Photos à 360° des stands de l’exposition Orchidées en Fête

Petite innovation à l’occasion de cette exposition, des photos à 360° des stands dans lesquelles vous pouvez vous déplacer en cliquant ( restez appuyé et déplacez votre souris dans la direction souhaitée ) et zoomer en scrollant ( la roue au milieu de la souris 😉 ). Vous avez même la possibilité de passer en mode plein écran en cliquant sur le carré en haut à droite de chacune des photos ci-dessous. Pour continuer à faire défiler cette page, passez votre souris à droite ou à gauche des images.

Stand Amateur & L’Amazone

Stand Asendorfer Orchideenzucht

Stand Ryanne Orchidées

Exposition d’Orchidées d’Utrecht (2016)

L’exposition d’orchidées d’Utrecht s’est déroulée au Jardin botanique du Fort Hoofddijk, en périphérie de la ville, dans le quartier universitaire De Uithof.

L’occasion d’admirer le plus grand jardin de rocailles des Pays-Bas, les fleurs de saisons (cosmos, capucines, onagres, clématites) et une belle collection de bambous (dont un bambou noir très chic : Phyllostachys nigra) avant d’accéder aux serres du jardin botanique.

Mais faisons maintenant place aux orchidées, en commençant par ma préférée Dendrochilum magnum, une belle plante à la floraison originale et spectaculaire.

dendrochilum-magnum-1

Puis mon deuxième coup de coeur de cette exposition d’orchidées : un Ornithocephalus

ornithocephalus-4

Troisième favorite : Barkeria skinneri

barkeria-skinneri-1 barkeria-skinneri-2

Après mes trois orchidées préférées passons maintenant à celles des juges néerlandais, place donc aux plantes primées :

Cattleya Psyche x Epidendrum vittelinum premier prix des Orchidées Hybrides

Aerangis luteo-alba var. rhodosticta premier prix des Orchidées Botaniques

aerangis-luteo-alba-rhodosticta-4

aerangis-luteo-alba-rhodosticta-3

Les photos des autres plantes primées sont disponibles sur le site de Nov Orchidee.

Pour les amateurs d’orchidées miniatures, faisons place à un Restrepia falkenbergii et une  Pleurothallis grobii   :

restrepia-falkenbergii

Continuons cette visite avec ces magnifiques Zygopetalum à commencer par un Zygopetalum mackaii très lumineux.

Une belle collection de Vanda était également présentée, dont voici quelques représentantes.

Passons maintenant aux Cattleya et à leurs hybrides.

Puis passons aux Phalaenopsis, à commencer par mes préférées, les Cornu-Cervi

Vous voulez voir encore d’autres photos d’orchidées ? En voici en vrac dans la galerie ci-dessous. Vous pouvez aussi regarder la visite vidéo de l’exposition en cliquant ici.

Mais il n’y avait pas que des orchidées dans cette exposition, j’ai également eu l’occasion de découvrir les délicates utriculaires, le genre de plante carnivore qui compte le plus d’espèces.

Ainsi qu’une autre plante carnivore, la rafinée Pinguicula macroceras :

pinguicula-macroceras

Fête des Plantes de Saint Jean de Beauregard (Automne 2016)

Cette année, la Fête des Plantes d’Automne de Saint Jean de Beauregard a connu un beau succès. Le soleil était au rendez-vous pour sublimer ce premier week-end d’automne 2016. La fréquentation était nettement en hausse et c’est certainement la conséquence du déménagement des Journées des Plantes de Courson au Chateau de Chantilly. La Fête des Plantes de Saint Jean de Beauregard est maintenant le seul rendez-vous incontournable des jardiniers de l’Essonne et du sud de l’Île-de-France.

Cette année, le célèbre potager fleuri à la française classé Monument Historique et Jardin Remarquable était planté avec des alignements encore plus strictes que d’habitude et cela lui va très bien et renforce son style très français.

potager-saint-jean-de-beauregard

Mon grand coup de coeur de cette saison est le Rosier Purple Splash (Wekspitrib) une obtention de Tom Carruth qui date de 2011. Ce magnifique rosier grimpant d’origine américaine a des fleurs versatiles (chaque fleur est différente) et légèrement doubles de couleur violette splashée de blanc. Il a attiré mon attention au milieu des milliers de plantes présentes par son coeur d’étamines jaune vif très lumineux et la diversité des nuances entre chaque fleurs. Il était présenté sur le stand Les Rosiers Belmontais.

D’autres roses, ces reines du jardin, ont retenues mon attention, voici trois autres variétés que je souhaite vous présenter :

Rosier Buission Pêche Abricoté Rosé Rochemenier Village

Rosier Buisson rose pâle Sexy Rexy

Rosier Buisson blanc (étiqueté rose pâle) Jardin de Grandville

Après les Roses reines du jardin, place aux Clématites reines des lianes avec des photographies prises sur le stand du spécialiste des ces plantes grimpantes : Les Pépinières Travers.

Ma préférée la Clématite Sunset :

Une autre beauté : la Clématite Piilu :

Continuions dans l’univers des clématites avec la délicate Success Lavender :

Et la petite dernière de cette sélection des plus belles clématites avec Kiri Te Kanawa :

Place maintenant aux reines de nos intérieurs : les Orchidées avec deux représentes de chez Vacherot et Lecoufle.

La délicate Laelia Lucia de Valec ‘La Tuilerie’ et une impressionnante Cattleya Orange

Autre plante remarquable, ces nouvelles variétés d’Hibiscus Moscheutos aux fleurs impressionnantes par leur taille : plus de 20 centimètres de diamètres.

Enfin, terminons cet article avec les magnifiques mais délicates Échinacées de chez Meers Vaste Plantenkwekerij :

Les Journées de la Rose de l’Abbaye de Chaalis (2016)

Cette année j’ai eu la chance de participer aux Journées de la Roses de l’Abbaye de Chaalis. Sous un soleil radieux, de nombreux producteurs de roses étaient présents et c’était l’occasion de voir de comparer des centaines de roses et de rosiers.

Comme d’habitude, voici la liste des producteurs présents cette année : Félix Rosiériste, JPF L’important c’est la rose, Lens roses, Mela Rosa, Pépinière Leroi, Pépinières Cailleau, Pépinières Francia Thauvin, Pépinières Gagneaux, Pépinières Nouteau, Roserai Fabien Ducher, Roseraie Fabien Ducher, Roseraies Chaillou, Les Roses anciennes d’André et Ève, L’Abbaye de Morienval Roseraie David Austin , Les Roses de Daniel Schmitz, Roses Louvert et les Rosiers Belmontais.

Parmi les nombreux rosiers présentés par les producteurs et ceux de la Roseraie de l’Abbaye Royale de Fontaine Chaalis, voici mes préférées :

Bukavu

Le rosier Bukavu est une création de célèbre rosiériste belge Louis Lens et est dédié à l’hôpital de Bukavu au Congo qui a reçu en 2006 les bénéfices issues de la vente de ce rosier grâce à l’action de l’association Louvain Développement. Avec ces fleurs simples et délicates, ce rosier buisson à fleurs groupées sait se faire remarquer aux milieux des autres par son contraste entre le coeur blanc et le contour rouge carmin qui rend ces roses très lumineuses. De plus, malgré les fortes chaleurs de ces Journées de la Rose 2016, les rosiers Bukavu ce sont montrés très résistants et les fleurs étaient toujours parfaitement présentables contrairement à d’autres rosiers à fleurs multiples. Ce rosier à bouquets a une bonne floribondité et les fleurs sont bien regroupées sur le haut des tiges.

Rhapsody in Blue

Le rosier Rhapsody in Blue est le fruit du travail de Franck Cowlishaw, un amateur britannique membre de l’Association des obtenteurs de roses amateurs. Ce rosier buisson à fleurs groupées produit des fleurs à bouquets de couleur violette. Ce rosier doit son nom à Rhapsody in Blue, une oeuvre de Georges Gershwin qui mêle la musique classique et la modernité du jazz. La rhapsodie étant elle même un type de composition très libres qui repose le plus souvent sur des thèmes traditionnels, régionaux ou folkloriques. Pour obtenir Rhapsody in Blue, Franck Cowlishaw a hybridé La Belle Sultane avec des hybrides modernes (Montezuma, Sissi, Violetta) d’un côté et Tigris avec Baby Love de l’autre donnant naissance à une rose à la couleur unique unique, avec ses fleurs semi-doubles aux teintes violacées qui évoluent au fur et à mesure de la floraison vers du mauve et à la senteur épicée.

Peace and Love

Le rosier Peace and Love, aussi connu sous le nom de Bright as a Button est un charmant petit rosier buisson à fleurs groupées en bouquets. Ses fleurs simples au coeur violet et prune et au contour rose claire rappellent celles de l’Hibiscus et ou des Cistes. Ce rosier est un hybride de Rosa persica obtenue par le sélectionneur britannique Christopher Warner.

Angela

Angela Korday est un petit rosier arbustif à fleurs en bouquet de chez Kordes dont la croissance est assez lente mais la floraison généreuse et continue. Ses fleurs sont d’un rose pur et la floribondité est exceptionnelle une fois le sujet bien installé. Sa fleure semi-double à la forme délicate lui donne un air très doux et féminin, très raffiné.

Lupo

Le rosier Lupo de la gamme Lilliputs de chez Kordes est un petit rosier buisson aux fleurs simples, d’une couleur magenta flashie et très lumineuses grâces à leurs étamines d’un jaunes or. Sa fructification est elle aussi très mignonne et il est très résistant aux maladies puisqu’il a reçu le label ADR.

Violacea

La rosier Violaecea ou La Belle Sultane, est un rosier arbustif ancien de type gallique. Entre ses fleurs rouges carmin aux reflets violacés, ces étamines jaunes d’or et sa rusticité exceptionnelle, ce rosier à tout pour plaire !

Rosier Briosa

rosier-briosa-7

La rosier Briosa (barbrio) de chez Barni est un petit rosier buisson aux fleurs multiples et bicolores. Les fleurs de couleurs roses saumonées et jaunes orangées sont groupées en bouquets.

Village de Saint Yrieix sous Aixe

Le rosier Village de Saint Yrieix sous Aixe est un rosier buisson qui produit de grandes roses très doubles de couleur mauve lila. Il a été nommé ainsi en référence au petit village Saint Yrieix sous Aixe qui est l’un des plus jolis villages fleuris de Haute-Vienne (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charantes) et qui abrite chaque année des Journées de la Rose très réputées.

Astronomia

Le rosier Astronomia est une obtention de chez Meilland Richardier dédiée à Observatoire de Paris. Ses fleurs simples à cinq pétales évoquent la forme d’une étoile, elle sont de couleurs rose pâle qui contraste avec le bouquet d’étamines rouge. Les fleurs de ce rosier buisson sont très éphémères et elles laissent rapidement place aux étamines qui restent décoratives.

Vesuvia

Vesuvia est un décorisier de chez Noak aux fleurs simples d’un rouge vif avec un coeur d’étamines jaunes vif. C’est un rosier couvre-sol qui existe aussi en version grimpante.

 Pierre de Ronsard

Le rosier Pierre de Ronsard ou Eden Rose 85 est un rosier grimpant de chez Meilland qui a obtenue en 2006 le titre de rose favorite du monde de la part de la fédération mondiale des sociétés de roses. Son nom est une référence au poète du XVIème siècle Pierre de Ronsard dont le poème le plus connue « Mignonne, allons voir si la rose » est dédié à la contemplation des roses, ces fleurs belles et éphémères comme la beauté des jeunes femmes. Ces fleurs de couleurs roses claire ont le charme romantiques des roses anciennes, elles sont très doubles et de forme globuleuse.

Cocktail

Le rosier Cocktail de chez Meilland est un rosier grimpant aux fleurs simples de couleur jaune puis blanc au centre et carmin sur le contour. Sa très bonne floribondité lui a valu le titre de rose favorite du monde en 2015. Ce rosier apprécie la chaleur et la forte luminosité du Sud de la France.

Ibiza

La rosier Ibiza de la gamme Holiday Island est un rosier à grandes fleurs orange rosé qui évoluent au fur est à mesure de la floraison vers le jaune rosé. Ce rosier buisson de chez Interplant Rose à des fleurs multiples très lumineuses au coloris original.

Scarlet Fire

Le rosier Scarlet Fire ou Scharlachglut est un rosier arbustif de chez Kordes qui peut devenir grimpant. Ses fleurs simples sont d’un rouge écarlate. Après la floraison il produit de gros cynorhodons vermillon.

Smiling Eyes

Le rosier buisson Smiling Eyes  ou Chewrocko de chez Christopher Warner a des fleurs simples caractéristiques : blanche  avec un coeur rose.

Yellow Fleurette

Et pour finir ce tour d’horizon des rosiers présentés lors de ces Journées de la Rose 2016, voici Yellow Fleurette, un rosier couvre sol aux fleurs semi-doubles jaune vif qui nous vient de chez Interplant.

En conclusion le temps relativement chaud que nous avons eu cette année a été l’occasion de mettre en valeur des rosiers à fleurs simples ou semi-doubles qui résistent bien à la chaleur.

Et vous, quels sont vos préférées ? Exprimez-vous dans les commentaires ! Et rendez-vous l’année prochaine à l’Abbaye Royale de Fontaine Chaalis 🙂

Exposition internationale d’Orchidées de l’Abbaye Royale du Moncel (2016)

Retours en photos sur l’exposition internationale d’Orchidées de l’Abbaye Royale du Moncel, une très belle exposition dans un cadre magnifique qui a eu lieu du 3 au 5 juin 2016 à Pontpoint dans l’Oise.

L’exposition de l’Abbaye Royale de Moncel est certainement la plus sportive et la plus dispersée, en effet pour rejoindre les trois salles d’expositions il est nécessaire de monter et descendre de nombreux escaliers, on à même un peu de mal à s’orienter en arrivant, heureusement que l’équipe d’Orchidées 60 à bien fléché le sens de la visite !

Pour commencer voici la liste des exposants : Akerne Orchids, Ching Hua, L’Amazone, La Canopée, Ecuagenera, Ryanne Orchidée, Lohoff et La Cour des Orchidées.

Ensuite le résultat du jugement organisé par l’Ecole des Juges d’Orchidées :

Champion de l’Exposition : Paphiopedilum Pulvermühle de chez l’Amazone.

IMG_3903

Prix Spécial du Jury pour la Collection de Disa de La Canopée.

Orchidées Botaniques

1er Prix : Dracula vampira

2eme Prix : Symphyglossum sanguineum

3eme Prix : Oncidium sphacelatum

(pas de photos)

Orchidées Hybrides

1er Prix : Paphiopedilum Pulvermühle

(voir plus haut : champion de l’exposition)

2eme Prix : Oncidium Rianne et Yves (Onc. pardothyrsus x Onc. hebraicum)

3eme Prix : Lycaste deppei x Lycaste aromatica

Orchidées Miniatures

1er Prix : Ornithocephalus cochleariformis

IMG_3914

2eme Prix : Masdevallia xanthina x Masdevallia elegans

3eme Prix : Lepanthes pelvis x Lepanthes jmcalsa

Les Orchidées cultivées par des Amateurs

1er Prix : Coryanthes Mamadon

2eme Prix : Dracula chimaera

IMG_3825 IMG_3826

3eme Prix : Bulbophyllum makoyanum

(pas de photos)

Ensuite, continuons cette visite photographique de l’expo avec mes coups de coeurs persos.

Et les autres orchidées, toutes aussi magnifiques les unes que les autres.

Le Guarana

Le Guarana est un arbuste-liane originaire d’Amazonie connu pour être la plante la plus riche en caféine. Ces graines sont consommées séchées  ou réduites en poudre pour préparer une boisson énergisante, aphrodisiaque et coupe-faim.

Le Guarana ou Paullinia cupana

Le Guarana est cultivé au brésil où il est utilisé pour produire un soda populaire: le Guaraná Antarctica. Les propriétés phytothérapiques du Guarana ont été découvertes par la tribu Sateré-Mawé ; ces amérindiens forment un groupe d’environ 10 000 personnes réparties en 87 communautés situées dans l’état brésilien de l’Amazonas, entre les villes de Maués et de Parintins. Ils cultivent cette liane depuis des siècles et la nomment Warana ; ce sont les colons portugais qui l’ont renommés Guarana en référence à la langue Guarani.

Les graines de Guarana contiennent une forte dose de caféine (café), de plus de 4,5g pour 100g, de la théophylline (thé) et de la théobromine (cacao) ainsi que d’autres alcaloïdes qui agissent en synergie.

Les propriétés phytothérapiques

Les alcaloïdes présents dans le Guarana ont un effet stimulant sur le cerveau qui permet d’améliorer la vigilance et de lutter contre la fatigue.  Son action positive sur la mémoire est reconnue scientifiquement. Cette plante est largement utilisée pour augmenter la dépense énergétique du métabolisme basal et pour prolonger la sensation de satiété dans le cadre d’un régime amincissant. Le Guarana a également la réputation d’être aphrodisiaque et d’apaiser  les migraines.

Dosage et précautions

Le Guarana est contre-indiqué aux personnes cardiaques, dépressives, ayant des problèmes digestifs ou souffrant d’hypertension et d’insomnie.  Le Guarana est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants. Il est dangereux de combiner le Guarana avec l’Ephedra ou certains médicaments comme les inhibiteurs de la monoamine oxydase. Si vous suivez un traitement médical, consultez impérativement votre médecin traitant.

Le dosage de la Guarana dépend de votre poids et de votre coeur. Attention, la teneur en caféine des graines de Guarana peut varier de 2,5% à 7%. Evitez de consommer simultanément d’autres produits stimulants : ephedra, thé, café, maté, kola, extraits d’orange amère etc. La dose maximum conseillée est de 450 mg de caféine par jour.

Pour ressentir les effets du Guarana, la dose conseillée est de 60 mg de caféine pour un consommateur néophyte, mais du fait de phénomène d’accoutumance il peut être nécessaire d’augmenter la dose pour les consommateurs réguliers de caféine à 200 mg. En comparaison, une tasse de café contient environs 100 mg de caféine.  Prudence, une surdose de caféine est potentiellement mortelle, bien que la plupart des overdoses sont causées par les poudres de caféine pures donc une cuillère équivaut à 25 tasses de café.

Le Guarana
Crédits photos : Brasil 2 via iStock

Comment consommer le Guarana ?

Il est possible de consommer les graines de Guarana comme des noisettes ou de les réduire en poudre pour préparer le çapo, la boisson traditionnelle amérindienne.

Pour préparer le Çapo, les amérindiens récoltent les baies et font sécher les graines en plein air pendant une semaine. Ils cassent ensuite la coquille pour récupérer l’amande qui se trouve à l’intérieur. Les graines de Guarana sont alors pilées pour produire une poudre de Guarana puis mélangées avec de l’eau pour former une pate. Cette pate de Guarana est malaxée à la main avant d’être roulées en baton de pains de Guarana. Pour améliorer leur conservation, ces pains sont ensuite séchés au feu de bois. Sous cette forme, ils gardent leurs propriétés pendant des années. Enfin, ces pains sont râpés pour revenir à l’état de poudre de Guarana et c’est cette poudre qui est mélangée avec de l’eau.

Crédits Photos de l’image à la une :  Brasil 2 via iStock

26ème Exposition Internationale d’Orchidées de l’Abbaye de Vaucelles (2016)

Du Jeudi 10 mars au Dimanche 14 mars a eu lieu la 26ème Exposition Internationale d’Orchidées de l’Abbaye de Vaucelles.

De nombreux producteurs étaient présent à ce rendez-vous des Orchidophiles du Nord de la France : AM Orchidées, Didier Balhoul, La Cours des Orchidées, Ryanne Orchidées, Asendorfer, Petrens & Co BVBA Orchideen, L’Amazone, Lucke, Riboni, Wubben, Floralia, et Ching Hua Orchids.

Le cadre était magnifique et les producteurs pleins de bons conseils mais cette exposition est victime de son succès car il devient difficile d’admirer les orchidées quand des cars entiers de touristes déversent leurs flots de visiteurs dans l’exposition. Second petit bémol, la salle d’exposition était assez sombre et malgré les éclairages installés les conditions n’étaient pas optimum pour admirer et photographier les orchidées.

Et enfin, voici les photos des orchidées présentées à la 26ème Exposition Internationale d’Orchidées de l’Abbaye de Vaucelles (2016) :

Mes Orchidées Coups de Coeur de l’Exposition de Vergèze (2016)

Je me suis rendu à Vergèze pour le 15ème Salon Rêve d’Orchidées sur le thème Voyage Amérindien et je peux vous dire que cela valait le déplacement. Pour commencer le décors étaient somptueux, trois pyramides Incas au milieu de la grande salle vergeze, avec les stands des producteurs (Alfa Orchidées, Ecuagenera, Floricultura, Jacq Orchidées, Les Orchidées de Michel Vacherot, Nardotto & Capello, Orienty Orchids et Ryanne Orchidées) tout autour, c’était magnifique et les plantes bien étiquetées, éclairées et mises en valeur. Sans parler des bassins, fontaines, oiseaux, tortues et cactées qui venant diversifier et égayer l’exposition qui c’est tenue du 5 au 7 février 2016. Cette exposition a donné lieu à un jugement organisé par l’AFJO dont vous pouvez retrouver le résultat ici.

Voici mon top 10 des fleurs présentées, un classement personnel et totalement subjectif 😉

IMG_4178
n°1
IMG_4192
n°2 un Hybride de Sophronitis Coccinea et de Laelia Pumila
IMG_4247
n°3
IMG_4248
n°4
IMG_4250
n°5
IMG_4171
n°6 Un Phalaenopsis
IMG_4226
n°7 Un Cymbidium Erythraeum
IMG_4182
N°8 Un Paphiopedilum au Sabot nervé
Paphiopedilum
n°9 Un Paphiopedilum
IMG_4166
n°10 Un Paphiopedilum

Voici également les plantes que j’ai ramenées à la maison

Et pour finir d’autre photos d’Orchidées prises lors de l’exposition de Vergèze 2016

Photos de l’Exposition de Poissy (2016)

Je vous propose dans cet article de revenir en photos sur l’exposition Passion Orchidées qui a eu lieu  les 15, 16 et 17 janvier 2016 au Centre de Diffusion Artistique de l’avenue Blanche de Castille à Poissy.

Cinq producteurs étaient présents lors de cette exposition (Röllke Orchideenzucht, Asendorfer Orchideenzucht, La Cour des Orchidées, L’Orchidium et Orchid Flask Factory) ainsi que les prestigieuses Serres du Sénat qui ont proposées un stand dont les fleurs et la décoration ont été fort remarquées et appréciées des visiteurs.

L’École des Juges d’Orchidées de Paris a profité de cette exposition pour récompenser les plus belles orchidées.  

IMG_3717

La plante la plus remarquée de l’exposition fut Coelogyne Cristata qui a obtenu le Prix Spécial du Jury

Angaecum Eburneum – Les Serres du Sénat – 1er Prix Botanique

(pas des photos)

Lycaste Costata – La Cours des Orchidées – 2eme Prix Botanique

Coelogyne Glandulosa – Röllke Orchideenzucht – 3eme Prix Botanique

(pas des photos)

Rossioglossum Rowdon Jester – l’Orchidium – 1er prix Hybride

Coelogyne Green Dragon – Asendorfer Orchideenzucht – 2eme Prix Hybride

(pas des photos)

Angulocaste Red Jewel – La Cours des Orchidées – 3eme Prix Hybride

(pas des photos)

Laelia Lundii “Miami 2008” – Asendorfer Orchideenzucht – 1er Prix Miniature

Masdevallia Lehmannii – Amateur – 2eme Prix Miniature

Mediocalcar Pygmaea– La Cours des Orchidées – 3eme Prix Miniature

(pas des photos)

Dendrobium New Guinea – 1er Prix Amateur

(pas des photos)

Angulocaste Red Jewel – 2eme Prix Amateur

(pas des photos)

Masdevallia Ignea – 3eme Prix Amateur