2ème Exposition d’Orchidées de Rouen (2017)

Orchid en Seine, la 2ème exposition internationale d’orchidées de Rouen a réuni grâce à l’organisation parfaite de l’association Orchidées 76, les producteurs Ryanne Orchidées, La Cours des Orchidées, Roellke Orchideen, Apiflora et Pantropica du 28 avril au 1er mai 2017 dans l’Orangerie du Jardin des Plantes.

Cette belle exposition a donné lieu à un jugement de l’Ecole des Juges d’Orchidées, dont voici le résultat :

1er Prix Botanique : Miltoniopsis phalaenopsis

2ème Prix Botanique : Guarianthe skinneri var. alba oculata (Cattleya skinneri oculata)

3ème Prix Botanique : Dendrobium farmeri

1er Prix Hybride : Paphiopedilum David Ott

2ème Prix Hybride : Paphiopedilum Delrosi

3ème Prix Hybride : Paphiopedilum philippinense var. roebelenii x stonei

1er Prix Amateur : Paphiopedilum malipoense x Pacific Emerald

2ème Prix Amateur : Phalaenopsis Sumaspice (tetraspis x sumatrana)

Prix Spécial : Epidendrum melanoporphyreum

Mais les juges n’ont pas pu récompenser toutes les orchidées et pourtant il y’en avait beaucoup de remarquables, passons donc maintenant à mes coups de coeur personnels :

Vanda denisoniana x suavis

Cymbidium pauwelsii

Paphiopedilum Wottonii (callosum x bellatulum)

Coelogyne Green Dragon

Laelia purpurata

Coelogyne asperata

Paphiopedilum druryi

Neomoorea irrorata

Cymbidium lowianum

Rhynchostele cervantesii

Maintenant, voici quelques collections présentées par les producteurs et les Serres du Sénat, l’idéal pour pouvoir comparer des orchidées du même genre.

Caucacea, un petit genre composé de 9 espèces classé dans la sous-tribu des Oncidiinae et anciennement classé dans le genre Oncidium section cucullata

Sophronitis, une collection qui nous permet de voir la différence de taille entre un Sophronitis coccinea 4N, son homologue un Sophronitis coccinea de taille normale et sa cousine Sophronitis mantiqueira.

La mention 4N que l’on peut voir à la fin du nom de certaines orchidées signifie que cette plante est tétraploïde, c’est à dire qu’elle possède 4 paires de chromosomes au lieu de deux et le plus souvent les fleurs des orchidées 4N sont plus grandes comme on peut le constater ci-dessous.

Et pour finir, j’ai gardé le plus beau pour la fin, voici la collection de Paphiopedilum des Serres du Sénat

2ème Exposition d’Orchidées de Rouen (2017)
4.2 (84%) 5 votes

Publié par

Nicolas

Bonjour je m’appelle , je suis originaire de Picardie et après avoir suivi mes études dans la capitale j’ai finalement immigré en Seine et Marne dans la ville de Bussy Saint Georges au cœur de Marne la Vallée. Pour en savoir plus sur ma petite personne, je vous invite à consulter la page À Propos.

14 réflexions au sujet de « 2ème Exposition d’Orchidées de Rouen (2017) »

  1. Merci Nicolas pour cette belle collection de photos.
    C’est toujours un émerveillement de suivre vos découvertes.
    Cordialement,
    Denise

        1. Merci Philippe pour tes retours (par email et via ce commentaire) sur cet article concernant l’exposition d’orchidées du Jardin des Plantes de Rouen. J’ai corrigé l’ensemble des petits erreurs de taxinomie que tu m’as signalé mais en ce qui concerne les Sophronitis visiblement Vitorino d’Apiflora c’est fait prêté des plantes par un amis français et donc en attendant de retrouver le nom de cet amateur d’orchidées très éclairé, je ne vais pas indiquer le propriétaire de cette collection. A bientôt pour une nouvelle exposition ! 🙂

  2. bonsoir Nicolas c’es un vrai bonheur de voir toutes ses belles demoiselles les orchidées , il y en a de toutes sortes avec de belles couleurs, merci de nous les partager avec nous c’est toujours un plaisir de parcourir chaque photos, bonne soirée bisous <3

    1. Merci à vous pour l’organisation de cette belle exposition ! Je me rends bien compte du travail que cela demande 🙂 Je serais d’ailleurs ravis de revenir chaque année à Rouen car le Jardin des Plantes est magnifique et que c’est une ville facilement accessible de Paris.

  3. Quel ravissement que cette promenade parmi ces demoiselles qui se sont parées pour mieux nous éblouir.
    merci Nicolas de nous en faire profiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *